Actualités

Mise aux normes

Dans le cadre de la mise aux normes accessibilité Ad’AP des escaliers du lycée La Salésienne, des travaux d’amélioration ont été engagés cet été grâce au soutien financier  la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Logo region 002

A VOIR ABSOLUMENT

La Fondation Don Bosco vous propose de découvrir la 1ère saison du projet "52 paroles de jeunes" . 
13 épisodes dans lesquels des jeunes de 15 à 25 ans donnent leur point de vue sur des thèmes très variés: famille, amitié, amour, écologie...
Un excellent outil pour mieux comprendre les ados et engager des discussions avec eux.
A voir et à revoir sur www.52paroles.org ou sur la chaîne Youtube "52 paroles de jeunes"

Lire la suite

Forum de l orientaion de l enseignement catholique du diocese de stetienne 2019

FORUM de l'Orientation 2019

Pour le 6ème édition du FORUM de l'Orientation au Parc des Expositions de Saint les élèves et les enseignants de La Salésienne ont accueilli vendredi 1er et samedi 2 février tous les collégiens de l’Enseignement Catholique et leurs parents afin de leur présenter l’établissement et les formations.

Lire la suite

Journée d'intégration des 2GT- Vendredi 21 Septembre 2018

Journée d'intégration des 2GT- Vendredi 21 Septembre 2018

Integration 2ndes 2Vendredi 21 Septembre 2018, les élèves de seconde GT se sont retrouvés au Bessat pour vivre une journée d'intégration autour d'activités plein air.

Le but de cette journée était de faire plus ample connaissance entre eux mais aussi avec l'équipe enseignante qui les accompagne tout au long de cette année.

La journée a d'abord débuté par un petit jeu au cours duquel chacun s'est présenté. Ensuite nous sommes partis à la recherche de la carcasse d'un avion qui s'est écrasé dans le Pilat, il y 10 ans. Pour cela, E. Legat, professeur d'EPS nous avait laissé quelques indices.Integration 2ndes 1

Après une pause pique nique bien méritée, les élèves se sont lancés dans une course d'orientation. A chaque balise, un binôme enseignant leur posait 1 ou 2 questions sur le règlement intérieur de l'établissement, ce qui a permis aux élèves de s'approprier ce règlement et d'échanger avec leurs enseignants.

Puis à 16h, après une petite collation, retour au lycée, tous bien contents de cette journée.

Jerome marsais la salesienne st etienne

Jérôme Marsais : « Je n'ai pas choisi Saint-Étienne, j'ai choisi La Salésienne »

Paru dans => L essor la salesienne st etienne

Jérôme Marsais : « Je n'ai pas choisi Saint-Étienne, j'ai choisi La Salésienne »

le  - Noémie Coquet - Actualités - Société

Jérôme Marsais : « Je n'ai pas choisi Saint-Étienne, j'ai choisi La Salésienne »

©Noémie Coquet - Jérôme Marsais est directeur du lycée professionnel et technique la Salésienne depuis le 1er septembre 2018

Jérôme Marsais a succédé le 1er septembre dernier à Jean-François Connan à la direction du lycée technique et professionnel La Salésienne, rue de la Richelandière à Saint-Etienne. Jusqu'ici, il a exercé la totalité de sa carrière à Saint-Malo d'où il est originaire.

« Pour faire simple, je n'ai pas choisi Saint-Étienne, j'ai choisi La Salésienne ». A 47 ans, Jérôme Marsais opère un tournant à 360 degrés dans sa carrière et sa vie personnelle. Il a entamé cette réflexion il y a environ deux ans par envie de changement. Un challenge logique pour le nouveau directeur du lycée spécialisé dans la formation des soins et services à la personne, appuyé par son prédécesseur Jean-François Connan.

Le diplômé en histoire et en lettres, est en effet peu enclin à l'esprit de « formatage propre à l'éducation classique ». « Le côté prof-prof - je n'ai pas trouvé d'autre mot pour le décrire - avec l'esprit scolaire, qui pense que la vie du jeune est ratée s'il a 8 en maths par exemple, ne me plaît pas du tout », avoue rieur, celui qui avait pour idée plus jeune, d'être éducateur spécialisé. L'évolution dans un lycée professionnel résulte, chez J. Marsais, de plusieurs arguments. Le premier, est celui du profil des élèves qui « lassés du système classique ont besoin de plus d'accompagnement, en raison de certaines difficultés rencontrées ». Le second, « c'est la satisfaction hyper valorisante de voir progresser les élèves ». La philosophie de l'établissement, intégrée dans le réseau salésien de Don Bosco, fondateur de cette communauté catholique, explique cette démarche de bienveillance vis-à-vis des jeunes, attaché à la prévention plutôt qu'à l'éducation.

« Prendre la fonction de chef d'établissement juste pour la fonction n'est pas ce qui m'intéressait, précise celui qui a exercé 20 ans au sein de l'institut privé La Providence à Saint-Malo, dont il a été directeur adjoint à partir de 2014. Je voulais être dans un établissement à taille humaine, une ‘‘maison” comme on l'appelle. La Salésienne réunissait tous les critères ».

Plus de trois mois après sa prise de poste, J. Marsais ne ferait pas marche arrière : « Sur le principe, c'est même mieux que ce que j'avais imaginé. Réellement, aujourd'hui, je suis entouré d'une vraie équipe avec des gens très agréables qui ont eu l'intelligence d'esprit de m'accompagner. Ils sont compréhensifs et bienveillants. »

Destination Erasmus

L'ex-animateur Migec (Mission d'insertion de l'Enseignement catholique pour la lutte et la prévention contre le décrochage scolaire) en terre bretonne, n'a « pas eu le temps de s'ennuyer ni de découvrir la région ». L'adaptation du lycée de 400 élèves, face aux changements de la société est l'un de ses fers de lance, en plus de la prise en main de la réforme des lycées professionnels qui prévoit la réduction du nombre d'heures d'enseignement.

L'ouverture à l'international pour 2019-2020 dans le cadre d'un projet de consortium Erasmus est en préparation. Les étudiants en CAP restauration collective, aide-soignant et accompagnement à la personne pourront bénéficier de quatre semaines de stage à l'étranger au sein d'un pays de l'Union européenne. Le numérique sera aussi au cœur de la feuille de route avec un changement du parc informatique, l'augmentation du débit Internet et la refonte du site Web qui devrait être prêt fin janvier. Le bien-être des élèves, qu'il « vise à encourager à poursuivre les études post Bac pro », sera aussi une priorité. Un accompagnement pour la détection des troubles DYS (de l'apprentissage, Ndlr) sera mis en place avec la nomination d'un référant.

Noémie Coquet

Logo dba 355x97

Hyper sexualisation : écouter, décoder

Repenser nos des « tiers lieux » pour mieux écouter les jeunes, c’était l’objectif d’une nouvelle session organisée les 30 et 31 mars par le service formation des Maisons Don Bosco. Après une réflexion l’an dernier sur la question des addictions, cette année, le thème était sur l’hyper sexualisation de notre société et ses répercussions sur les jeunes. Au programme, une journée d’étude à la Catho de Lyon et une visite d’un établissement salésien de Saint-Etienne.

 

Des sujets « tabou » très présents au lycée

« De plus en plus, nous sommes confrontés à des situations, qui dépassent largement notre enseignement, explique Anne Stemmelen professeur principal de 3ème Prépapro au lycée Don Bosco de Wittenheim. Des insultes, des messages suggestifs, ou à l’opposé, des revendications de virginité évoquées par certaines mamans pour leur fille. Ce qui nous parait insolite, surprenant est complètement en adéquation avec ce que vivent les jeunes ! »

Pour Rachel Grieneisen « Ni nostalgie du passé, ni diabolisation (c’était mieux avant) et surtout pas de jugement : il ne faut pas mépriser les adolescents à partir d’une certaine moralisation. Il ne faut pas juger mais avancer ensemble dans un environnement extrêmement perverti par toutes ces images et ces discours hyper-sexualisés ».

Un exemple de « bonnes pratiques » au lycée La Salésienne à Saint Etienne

Une visite de l’établissement salésien de Saint-Etienne, La Salésienne, a conforté les participantes sur l’importance du facteur humain : « J'ai été impressionnée par ce tiers-lieu, une salle mise à la disposition des jeunes, qui, à proximité de la vie scolaire, permet aux élèves de se retrouver, assis autour de petites tables, de jouer, sans la présence directe des adultes et pour autant à portée de voix et de vue de ceux-ci » relève Anne.

« Des personnes, à leur place, efficaces et épanouies, peuvent beaucoup œuvrer pour le bon fonctionnement d'une maison ». Dalila, Conseillère Principale d’Education, les a particulièrement impressionnées, à l'écoute des élèves, ferme et cohérente dans les choix pédagogiques. « Elle est prête à écouter et à l’affut (de façon bienveillante) des mal-être des jeunes. La vie scolaire, la pastorale, la direction travaillent en équipe. »

L’enjeu de ces visites dans un établissement pour notre pratique

« Cet échange m’a fait ouvrir les yeux sur le fait que ce n’est pas seulement le lieu en soi (foyer, tiers lieu) ou les moyens en personnel (nombre de surveillants) qui induisent la réussite d’une relation, et l’apaisement dans un établissement, mais bien un ensemble, l’état d’esprit dans lequel les relations se font », ajoute Anne.
L’important est de développer la communication avec tous les intervenants et avec les jeunes, sans sujet tabou.


post fondement hypersexualite 002

Hyper-sexualisation : Quelle attitude éducative ?

Pour Anne, « Le rôle de l’enseignant est primordial : Il est très difficile pour les jeunes d’être authentiques. A nous de les guider. Il nous revient, à nous, enseignants et parents, le rôle de décoder, d'informer, de communiquer et de renvoyer d'autres images véhiculant des valeurs plus humanisantes. »


post fondement hypersexualite 003
 

Post-fondement 

 Les sessions post-fondements sont destinées aux personnes qui ont suivi le parcours de formation : Fondements de la salésianité

Anne Stemmelen et Rachel Grieneisen
Lycée Don Bosco Wittenheim


  •  

Les 1ères Bac Pro de La Salésienne à St Etienne ont vécu une belle expérience de théâtre

1ere bac pro la salesienne st etienneImplanté à Saint-Etienne depuis 1950, le lycée La Salésienne a été créé à l’initiative des sœurs salésiennes de Don Bosco. Il forme aux secteurs de la santé et du social. Le théâtre, pour ces élèves, est essentiel pour appréhender les différences au cœur de l’humain. Ils ont vécu une belle expérience.

 

« C'est magnifique, magique »... les seize élèves de la classe de 1ère du lycée la Salésienne sont enthousiastes. En effet, ils ont été plongés dans le théâtre, grâce au projet Eurêka financé par la Région.

La comédie de Saint Etienne et le lycée La Salésienne travaillent en commun

Organisé conjointement par la Comédie de Saint-Etienne et le lycée, ce projet leur a permis de vivre une semaine banalisée, où chaque cours était remplacé par des ateliers animés par Maurin Ollès, comédien et metteur en scène.

« Ça apprend à ne pas avoir honte du regard des autres »

Une belle expérience

Pour ce comédien, c'est « une belle expérience, car cela permet d'aller à la rencontre de tous les publics et de ne pas rester dans son petit monde ». Pour les élèves, dont la plupart sont éloignés des plateaux, « c'est bien car ça apprend à ne pas avoir honte du regard des autres ou à se mettre dans une autre peau que la sienne, même si on n'apprécie pas toujours certaines remarques ».

Maladies mentales, différences... Le théâtre c’est la vie !

L'expérience est d'autant plus positive que ces jeunes suivent une formation Accompagnement, soins et services à la personne. Ils ont même rencontré Lucas Palisse, un éducateur spécialisé, venu leur parler de l'autisme. Tout cela s'est terminé par des petits sketches sur le thème des maladies mentales et des différences. Le théâtre ? C'est la vie...

 

Mme Gillette Flammin
professeur des 1ère ASSP
LPP La Salésienne Saint Etienne

 Mme Gillette Flammin

 

 Maisons Don Bosco

 16 décembre 2016

Juin 2018 Résultats examens 2018

Bravo aux élèves !
Merci à la communauté éducative (enseignants, vie scolaire, personnel administratif, de cuisine et de service).

 Capture